Le mariage Do it Yourself de Marion et Olivier

Chris-Gallery-Photographe-Mariage-Beaune-Bourgogne-Marion-Olivier
Chris-Gallery-Mariage-Bourgogne

Marion et Olivier font partie des mes tous premiers mariages. Le 30 juin 2018.
J’en avais déjà quelques uns à mon actif surtout pour des amis. Mais eux, ils étaient mes premiers « étrangers ».
C’était sans me douter qu’ils allaient prendre une place toute particulière par la suite. J’ai appris avec eux l’importance de la préparation en amont. Car ils avaient choisi un mariage Do it Yourself.

La Mairie

Mise à part le vin d’honneur (et la mairie of course) qui se sont déroulés dans des lieux publics, tout le reste s’est passé soit chez eux, soit dans la nature. Une cérémonie laïque en extérieur près des champs, un repas dans leur grange, un molky dans le jardin, une vaisselle chinée, une décoration faite maison et des amis plein d’amour…
La mairie avait également un goût particulier, le maire étant le père de la mariée. C’était magique et plein d’humour à la fois.

La cérémonie laïque

La cérémonie laïque était orchestrée par des amis proches. Les discours se sont enchainés et tout le monde a oscillé entre larmes de rires et d’émotion. Des musiques bien choisies et un amour scellé par des rubans de couleurs que les membres de leur entourage sont venus leur mettre au poignet.

Après la cérémonie, tout le monde était ravi de rejoindre la salle des fêtes pour une ré-hydratation intense. Les premières embrassades, les premières grandes discussions…
J’adore me faufiler, comme une espionne, à pas de loup, sans que personne ne me repère. Cela permet des poses naturelles, et de capturer les petits instants que les mariés eux-mêmes ne voient pas.

Une fois le vin d’honneur accompli, directement leur domicile pour continuer l’apéritif et le repas. Et quand c’est possible j’adore monter avec eux en voiture. Et là dans un combi WW ce n’est vraiment pas pour me déplaire. Champagne, rires, on sent le stress qui est retombé.

L’arrivée sur le lieu de réception

Leur grange a été soigneusement repeinte et n’a plus l’air d’une grange mais bien d’une salle de réception bohême. Les cadres aux murs permettront aux invités d’accrocher les polaroïds pris quelques mètres plus loin. Leur décoration sobre et efficace m’a complètement séduite. Marion et Olivier n’ont cessé de me surprendre avec toutes les attentions prévues pour les invités.

Par conséquent l’après-midi a continué sur la même ambiance que la matinée. Les invités jouent au Molky, certains sortent leur guitare. Et les mariés n’en ont pas fini leur réservés des surprises. Un montage vidéo, arrivée sur la piste de danse…

Les activités

La séance couple

Enfin la séance couple au coucher du soleil est un de mes moments favoris (avec les préparatifs). C’est toujours un instant particulier ou les mariés se retrouvent et se lâchent un peu. J’interfère très rarement sur cet instant. En effet, je trouve plus pertinent de laisser le couple interagir ensemble plutôt qu’avec moi.
Juste une petite anecdote pour celle-ci, je suis allée la veille au soir repérer les champs de blé. Le lendemain, lorsque nous sommes arrivés devant, il avait été moissonné dans la nuit…

La soirée

Forcément on finit avec la soirée et le dance floor. Souvent, je procède comme le vin d’honneur, je me faufile, et comme un sniper, je shoote sans que personne s’en rende compte.

Marion & Olivier m’ont fait confiance pour ce formidable évènement. J’ai honnêtement vécu cette journée avec une tendresse hors norme. Depuis, on s’est revu, on a dîné ensemble et ils étaient même là pour mon anniversaire.
Je dis toujours que lors d’un mariage je pars avec un bout de mes mariés et je leur laisse une part de moi. Vraiment c’est avec eux que ma vision du métier a été bouleversé. Donc du fond de mon coeur je les remercie.

Mais ils le savent déjà car ils ont vraiment une place particulière 😉 Bisous Bisous